Charlene Bouy,
 

la déesse fromagère !

Entretien réalisé lors de la production de la murale d'Olivia de Bona, le 30  août 2021.

Portrait Charlène Bouy. Gérante Fromagerie Charlicot, Paris 11.

Salut Charlène, peux-tu te présenter en quelques mots ? Et, qu’est ce que Charlicot ?

Charlicot est une fromagerie que l’on a ouvert il y a un peu plus de 5 ans. Avant j’étais dans la finance et un petit coup du destin m’a fait quitter ce milieu là. Comme je ne voulais plus revenir dans la finance, j’ai réfléchi avec mes amis, à ce que je voulais faire. En ayant travaillé sur les marchés depuis que j’étais étudiante, j’ai toujours été plus ou moins proche des fromages. Je m’y connais aussi en gestion et ce sont donc mes amis qui m’ont aidé à franchir le pas pour ouvrir Charlicot.

 

5 ans et quelques après, on a une chouette équipe avec Bastien et Marion, un trio de choc ! Et, cette année, on se fait plaisir avec cette belle œuvre d’Olivia !

Tu es implanté dans le quartier depuis 5 ans et demi, quelle est ta relation avec le quartier, les habitant-e-s et commerçant-e-s de la rue Folie Méricourt, Paris 11° ?

 

On est ce qu’on appelle un commerce de quartier, c’est à dire qu’on est là pour nos clients, on les connaît, on est même parfois des confidents. On est les premiers informés d’une femme qui est enceinte, par rapport au lait cru par exemple ! On a les bonnes et les mauvaises nouvelles. Les gens nous ont fait de suite confiance dès que l’on s'est installé.

Il y a 5 ans c’était un quartier un peu mort au niveau activité commerçante, on était les premiers à s’installer dans la rue avec les voisins. Et depuis le quartier a vraiment changé, la rue Folie Méricourt est devenue une vraie rue animée !

Comment définis-tu le 11° ?

Cette partie du 11° a beaucoup évolué, mais ça reste encore très populaire, ambiance petit village. Quand je viens travailler tous les matins, je dis toujours bonjour à toutes les personnes sur mon chemin, tout le monde se connaît. On se boit des coups à la brasserie Les Cents Kilos à côté, on va acheter des fleurs en face chez Désirée, acheter son savon chez Fabien (Le Baigneur) etc. On se connaît tous et on s’apprécie énormément.


On n’est surtout pas des “patrons à l’ancienne”. Dans toute cette rue, il n’y a pas le stéréotype du patron, sans décrier, 50 ans cisgenré. Ici, ce sont surtout des patronnes. Il y a de tout mais surtout pas ce stéréotype là, c’est hyper ouvert, on est de tout et on est bien

Pourquoi avoir fait une murale et pourquoi Olivia ? 

Ça fait longtemps que ça nous trottait dans la tête. Je trouvais qu’entre l’espace de vente de fromages et la cave à vin c’était un peu vide. C’est vous, Artichaud, qui êtes venu toquer à la porte. Vous étiez déjà client ici et une fois vous m’avez dit que vous pouviez me faire rencontrer des artistes. Du coup j’ai dis GO, depuis le temps j’essaie de trouver un artiste sur Instagram ! Artichaud nous a présenté une petite dizaine d’artistes et avec l’équipe on a choisi Olivia. C’était un cri du cœur, on a tous était unanime avec son univers !

Quel est ton incontournable dans l’art ?

L’”Histoire sans fin” ! J’ai dû le regarder plus d’une centaine de fois ! Avec la chanson (commence à chanter avec Olivia)  “Never ending stooooryyyy !! Aaaaahh...” Je l’ai en cassette ! Je ne sais pas si ça va parler à toutes les générations, mais en tout cas c’est mon film préféré.

Je conseil aussi grandement “Le Temps des Amours” de Marcel Pagnol ! C’est que du bonheur, de l’amour, c'est juste beau et moi j’aime l’amour.

Fresque Olivia de Bona
Fresque Olivia de Bona
The NerverEnding Story.
Le temps des secrets. Le temps des amours.
Carré Rouge d'Argental

Enfin, quel est le meilleur fromage que tu aies goûté ? ? 

Mmmmhh c’est dur comme question, j’en ai tellement mangé… Mmmmmhh je dirais un Carré Rouge d’Argental bien affiné, hyper crémeux et coulant, c’est sublime.

Normalement je dis le Brie de Melun car c’est là d’où je viens et je suis hyper chauvine, puis j’adore le Brie. J’aime tout ce qui est moelleux, facile, tendre. Mais en ce moment c’est le Carré Rouge.

Olivia de Bona

Discussion avec Olivia de Bona, artiste ?