Olivia de Bona,

aux nombreux artisanats dans sa poche !

Entretien réalisé lors de la production de la murale, le 30 août 2021.

Portrait Olivia de Bona.

Salut Olivia, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Olivia de Bona, je suis artiste, muraliste et je fais aussi un travail d’atelier. J’ai beaucoup d’artisanat dans ma poche, donc je suis un peu un artisan d’art si on peut dire.

 

Quelles sont tes inspirations ?

On parlait de la danse et j’ai pas mal d’inspiration là-dedans. Des dessins animés aussi, je me raconte toujours des histoires. Tout ce qui va stimuler mon imagination est une forme de référence pour moi !

Quel est ton incontournable dans l’art ?

Tu me prends un peu de cours pour répondre, mais je dirais peut être plus dans la danse, les spectacles de danse. Les spectacles de Pina Bausch par exemple, pour moi dans l'appréhension de mon boulot, c'est un incontournable.

Cela dit j’ai réussi mon entretien pour mes études avec des références de dessins animés. J’ai grandi avec la télé et j’étais complètement obsédée par les publicités Kodak, avec les Voleurs de Couleurs. Mon projet de fin d'année, c'était un petit bonhomme qui venait de la Lune et volait les couleurs. J’ai compris qu’après que c’était une référence inconsciente à Kodak. Alors que j’aurais pu prendre des références littéraires ou autres…

Quels ont été tes inspirations pour cette murale chez Charlicot ?

Déjà le fromage et le vin sont deux choses que j’aime, donc c’était le kiffe absolu de produire cette murale. Je travaille en ce moment sur l’idée de déifier les figures féminines, donc je me suis dit pourquoi pas faire la déesse du fromage et la déesse du vin !
C’est assez cool car depuis que je peins, je papote et rigole avec Charlène. Puis je trouve que la déesse du fromage ressemble pas mal à Charlène au final ! Charlène pourra dire aux clients “Oui c’est moi là !” (rire).

Olivia de Bona

C’est quoi le support, le projet le plus improbable sur lequel tu as produit ?

Support improbable, une gaine d'ascenseur ! On était 3 sur la cabine accompagné d'un ingénieur qui assurait notre sécurité. On peignait l’intérieur de la gaine, c'est-à-dire que l’ascenseur était dans un tube qu’on appelle la gaine et on peignait les parois. L’ascenseur était en verre donc quand il montait ou descendait il se passait des choses, c’était plutôt improbable.

As-tu une anecdote croustillante à nous partager, une galère ou un bon souvenir ?

Ahah j’en ai beaucoup, mais la dernière en date est pas mal. Je reçois un mail “On aime beaucoup votre travail et je pense que vous correspondez beaucoup à notre univers. Vous proposez quelque chose d’érotique mais de graçieux à la fois. Quelque chose qui n’est absolument pas vulgaire. Vous serez parfaite pour notre marque de bière. Notre nouveau produit s’appelle La Fée Lacion”


Alors comment te dire ! Au début, je n’ai pas répondu au début, puis ils m’ont renvoyé un mail en me disant “Votre silence est bien dommage”. Le “c’est bien dommage” m’a fait vriller ! J’ai essayé d’être très poli et très professionnelle, mais je me suis dit que j’allais m’embarquer dans de très longues conversations. Il a commencé à ne pas être pro du tout, à avoir un ton séducteur “ne vous inquiétez pas, c’est seulement dans pour les clubs échangistes”. J’ai fait nan nan..

 

Le cisgenré de 50 ans blanc qui comprends pas que le monde et la mentalité change ! Et je ne vois pas qui d’autre qu’un mec bourré va demander à la serveuse en soirée “Hé je veux bien une Fée Lacion !” Je ne sais pas qui est le client de sa bière et je ne veux pas être associée à ça.

Bières
Magor

Quel est le meilleur fromage que tu aies goûté ?

Olivia : Je suis dans le moelleux, tu vas peut être m’aider Charlène, mais je sais qu’il y a le moelleux de Bourgogne c’est possible ? Méga crémeux de Bourgogne, je suis assez fan. Et il y en a un autre mais je sais plus son nom, celui avec plusieurs pâtes dans la pâte. Pâte molle, pâte dure, pâte molle etc… ça fait des lignes… C’est à tomber !

 

Charlène : Le Magor ? C’est une couche de Mascarpone, une couche de Gorgonzola et ainsi de suite…

 

Olivia : Oui c’est ça ! C’est très réconfortant…

Dernière question, 3 mots pour résumer tes 3 prochains projets ?

Expo marqueterie - Expo céramique - Expo gravure sur bois !
Une à Nancy et deux à Paris !

Portrait Charlène Bouy.

Discussion avec Charlène Bouy, gérante de Charlicot ?